Retour sur... Réunion sur le plan d’applications satellitaires du MTES - 3 octobre 2018

PAS2018 1Afin d’avancer sur l’appropriation de bonnes pratiques autour du PAS (plan d’applications satellitaires), la direction de la Recherche et de l'Innovation (DRI) du commissariat général au Développement Durable (CGDD) a organisé une journée de « Design Thinking » le 3 octobre 2018, à la Défense. L’AFIGEO (le Réseau des CRIGEs et le pôle Formation-Recherche) et ses adhérents (établissements nationaux, DREAL et entreprises) ont été associés à cette journée visant à construire une communauté d’acteurs autour du PAS…

Le plan d’applications satellitaires (PAS) est l’outil stratégique et opérationnel du ministère de la Transition Écologique et Solidaire (MTES) pour aider ses services dans le développement de leurs applications. Élaboré au travers de nombreuses réunions et études, le PAS 2018-2020 se traduit par la mise en œuvre :
- d’une vingtaine d'actions thématiques regroupées en 7 projets fédérateurs (connaissance, observation, surveillance dans les domaines de (1) la gestion de crise, (2) la pollution atmosphérique, (3) la sécurité des transports, (4) la protection de la faune et de la flore, (5) le changement climatique, (6) l’environnement, (7) l’occupation du sol)
- d’actions transversales destinées à favoriser la réalisation de ces actions thématiques, telles que :
o la facilitation de l’accès aux images
o le partage d’expériences et de questions
o le renforcement des relations avec les établissements publics du réseau scientifique et technique (RST) du ministère
o l’encouragement de l’innovation dans le secteur privé.
 
PAS2018 2Malgré les nombreuses applications satellitaires existantes, les usages de l’imagerie satellitaire demeurent peu nombreux chez les acteurs territoriaux, notamment  au sein des services de l’Etat… Pour améliorer leur taux d’utilisation, les participants – intervenant aussi bien à l’échelle nationale qu’à l’échelle locale – ont identifié de multiples pistes d’amélioration liées aux stratégies des acteurs présents, à leurs contraintes économiques, à leurs complémentaires, aux enjeux réglementaires, à la formation de leurs agents…

Vu la diversité des pistes évoquées en réunion, difficile de dresser une véritable synthèse pour orienter les actions du ministère. Néanmoins, certains besoins communs sont apparus :

- Améliorer la connaissance des entités du domaine spatial et l’adhésion du plus grand nombre aux structures existantes (Réseau des CRIGEs et plateformes régionales, ART Theïa, Boosters, pôles de compétitivité, associations telles que l’AFIGEO ou GeoRezo…)

- Améliorer la coordination de ces structures (coordination entre structures, avec les institutions nationales…) pour :
o favoriser la mise en réseau de tous les acteurs concernés et valoriser leurs bonnes pratiques
o mutualiser les veilles et actualités sur les opportunités de financement
o encourager le montage de consortium en réponse aux appels à projets
o faciliter les interactions entre les offres de services et les besoins des utilisateurs

- Encourager le développement et la dissémination de ressources pédagogiques à finalité opérationnelle, des nombreux travaux de recherche par :
o une meilleure connaissance mutuelle entre les organismes d’offre et les services potentiellement utilisateurs
o la sensibilisation des plus jeunes et des décideurs aux potentiels offerts par l’imagerie spatiale…

- Favoriser l’acculturation à la télédétection dans les formations initiales / continues, et organiser des réseaux de compétence entre services (mutualisation d'experts...)

Rendez-vous en 2019 pour les suites données par le ministère !

En savoir plus :
http://www.geoinformations.developpement-durable.gouv.fr