Retour sur... Réunion du Réseau des CRIGEs - 23 mai 2017

Des animations innovantes pour des sujets à forts enjeux

S’approprier de nouvelles méthodes d’animation pour co-construire des projets ou animer des démarches collectives constitue un atout pour les plateformes, acteurs majeurs de l’animation territoriale autour de l’information géographique. Ainsi, à l’occasion de la réunion des CRIGEs du 23 mai et sous l’impulsion de IdéoBFC, de GéoNormandie et du CRIGE-PACA — de nouveaux supports et appuis ont été mobilisés pour accompagner des réflexions prospectives :
>> carte heuristique des travaux du Pôle Usages / Réseau des CRIGEs 2014-2017 que chacun a était invité à commenter pour bâtir le programme 2017-2020 ;
>> participation de Florence RIGNEAU, facilitatrice graphique, pour structurer les échanges sur l’Open Data.

Le Réseau s’est également concentré sur des sujets phares pour les utilisateurs des plateformes qui orientent à différents degrés leurs programmes de travail...

ReseauCRIGEs 153418



La co-production de données

     * Le « Plan Corps de Rue Simplifié » (PCRS)


Les positionnements varient d’un territoire et d’un échelon à l’autre. La présentation réalisée par le CRAIG en janvier 2017 sur son implication organisationnelle et financière a interpellé les membres du réseau. Certaines plateformes ont d’ores et déjà investi le sujet de façon active selon divers niveaux de mutualisation méthodologique, technologique et/ou financier. D’autres se positionnent sur une coordination générale des initiatives et expérimentations locales portées par les communes, les EPCI, les Départements…. Quelle que soit la stratégie envisagée, les enjeux en « zone rurale », le choix du vecteur ou de l’image, la pertinence de l’échelon départemental sont les sujets d’actualité.

     * Les données d’occupation du sol

Un tour de France des projets d’acquisition mutualisée, d’actualisation d’anciens millésimes, d’implémentation de modèles communs permet de mesurer les défis pour rendre ces données cohérentes avec le projet national d’OCSOL à grande échelle (OCSOL-GE). Les sources de financement de ces projets ont également fait l’objet d’échanges. Le lien entre les projets locaux avec les travaux du GT OCSOL de la Commission Données du CNIG est indispensable.

     * Les données « zones d’activité économique »

Répondre aux enjeux liés à la production d’information géographique sur les zones d’activité économique est un défi important pour les plateformes ! Partager une même définition de la ZAE est un premier enjeu : quelle emprise/zonage ? quels objets terrains/locaux d’entreprises ? quel périmètre d’analyse « pôle d’activités économiques » (qui résulte d’un croisement de données ZAE, avec des données socio-économiques et d’infrastructures de transport…) ?

Le transfert de nouvelles compétences « économiques » aux régions, aux communautés de communes ou d’agglomération, la recomposition des CCI complexifie encore le contexte : la volonté de mutualiser est forte, mais pour des besoins utilisateurs parfois très variés. La variété des usages impose une logique de production tantôt micro (gestion / aménagement du territoire, évaluation économique du foncier disponible), tantôt macro (observation).

Le travail de Géopicardie pour définir un modèle de données commun en complément des autres initiatives en cours ou naissantes, a permis d’apporter un éclairage sur un des volets du sujet.

L’ouverture de la base SIREN par l’INSEE va encore faciliter le travail collaboratif autour des ZAE. Des pistes de collaboration pourraient être initiées entre l’INSEE et les CRIGEs. Autre piste d’action : la valorisation et l’enrichissement des applications Web développées à partir de données ZAE par les plateformes. Les attentes autour du «  marketing territorial » ou la remontée d’information collaborative sont très fortes et en sont l’illustration.

L'ouverture des données

La réunion a permis de dresser une panorama complet des dossiers déposés en mai 2017 au guichet « Plan d’investissement d’avenir »  / Open data et intégrant un volet « données GEO ». Les attentes sont fortes : développement d’outils divers, interfaces pour rendre interopérables des solutions Open Data et Info.Géo., supports pédagogiques… Autant de pistes pour améliorer le lien entre communautés et portails Open Data et géomatiques. A ce sujet, les axes de travail du GT Open Data de l’AFIGEO sont en phase avec les besoins exprimés par les plateformes, notamment la nécessaire articulation entre les expérimentations Opendatalocale (auxquelles participent certaines plateformes) et le niveau national dans lequel l’AFIGEO s’implique pour contribuer à la dynamique Open Data.

La valorisation des plateformes

Sur cet axe, le Réseau des CRIGEs a confirmé son souhait de poursuivre :
>> l’enrichissement du recueil de fiches de bonnes pratiques
>> la finalisation de l’observatoire des plateformes...

En savoir plus sur le Réseau des CRIGEs et ses actions :
http://www.afigeo.asso.fr/pole-usages/criges.html


ReseauCRIGEs 114634 ReseauCRIGEs 161350
ReseauCRIGEs 162102

ReseauCRIGEs 20170523 162111