Retour sur le Congrès de l'ASTEE - 31 mai au 3 juin

L’AFIGEO a participé, à plusieurs titres, au congrès de l’ASTEE (Association Scientifique et Technique pour l’Eau et l’Environnement) du 31 mai au 3 juin 2016 à Issy-les-Moulineaux, sur le thème : « Territoires en transition : Mettre l’intelligence numérique au cœur des services publics ».

 

  • Conférence de Yves RIALLANT, Délégué général de l'AFIGEO, sur « Le Plan Corps de Rue Simplifié (PCRS) : un référentiel pour la voirie »
    >> Mardi 31 mai, dans le cadre de la session « Partage des données : outils et méthodes » présidée par Jean-Philippe TORTEROTOT

    AFIGEO CongresASTEE 20160601
  • Présentation d’un poster « ENERGIC OD » par l’équipe France du projet (AFIGEO, BRGM, Alkante, Depth France, IRSTV/CNRS)
    >> A voir tout au long du salon (salle Menand) et lors des sessions « speed-poster » du 1er et 2 juin (12 h 30 – 13 h 00)

    Télécharger le poster sur ENERGIC OD, réalisé par le BRGM avec le soutien de l'AFIGEO :


    AFIGEO CongresASTEE 20160601 2
    AFIGEO CongresASTEE 20160601 3
  • Organisation d’un HACKATHON HUB’EAU, « co-construire le futur Hub d’accès aux données sur l’eau »
    >> Le 1er juin, par les partenaires du Pôle INSIDE, le BRGM, l’ONEMA et le MEEM.

En savoir plus sur le 95e congrès de l'ASTEE :
http://www.astee.org

L'AFIGEO au FOSS4G-fr 2016 - 10 au 12 mai 2016

logo foss4gfr

L'AFIGEO a participé au salon des partenaires du FOSS4G-fr, du 10 au 12 mai 2016 à l’ENSG (École Nationale des Sciences Géographiques).

Cet événement, organisé tous les 2 ans par le chapitre francophone de l'OSGeo, est l’occasion pour les développeurs et utilisateurs de logiciels libres dédiés à la géomatique de découvrir les dernières tendances et nouveautés du secteur, de tester des applications concrètes…  émanant aussi bien d'organisations publiques (ministère de l’Intérieur, collectivités, agences d’urbanisme…), de structures privées que du monde de la recherche.

En savoir plus :
http://osgeo.asso.fr/foss4gfr-2016


Télécharger les présentations :
http://osgeo.asso.fr/foss4gfr-2016/programme.html

 

Réseau des CRIGEs en 2016 : projets communs, perspectives d’ouverture dans les territoires et articulation avec les projets nationaux

Reunion CRIGEs photo1 20160324Le 24 mars 2016, une dizaine de plateformes d’animation territoriale de l’information géographique était réunie lors d’une réunion physique du Réseau des CRIGEs. Cette journée a été l’occasion d’avancer sur les travaux du Réseau, mais aussi d’échanger sur l’articulation et la place des plateformes dans les dispositifs nationaux de coproduction de données, tels que les projets ERP (Etablissements Recevant du Public) et BAN (Base Adresse Nationale), en présence d’intervenants extérieurs (IGN, SGMAP/Etalab…).

En 2016, le Réseau des CRIGEs se fixe comme objectifs

>> Poursuivre, à travers la production de fiches de bonnes pratiques, la valorisation de projets de coopération entre collectivités territoriales et services de l’État, déclinaison de projets nationaux dans les territoires. Les CRIGEs se faisant le relais de ces productions à travers une plaquette.

>> Concrétiser la création d’un observatoire des plateformes en remplacement de l’actuel catalogue des IDG, avec l’appui du CEREMA pour l’élaboration d’un cahier des charges technique et fonctionnel spécifique. Ce projet, introduit par le document de référence sur les missions et objectifs des plateformes, s’articulera avec les travaux menés dans le cadre du projet GEOBS et de la passerelle Inspire / data.gouv.fr.

Reunion CRIGEs photo2 20160324
A l’avenir, les CRIGEs sont appelés a couvrir des périmètres plus étendus :

>> Sur les questions d’Open Data, les CRIGEs peuvent jouer divers rôles : soutien aux collectivités, mise à jour des données, simplification de l’accès aux données face à la multiplication des portails…

>> Au-delà de la stricte information géographique, les plateformes doivent pouvoir donner accès à un périmètre des données étendu ; devenir « centre de ressources » et de la « connaissance des territoires ».

>> Ils doivent s’ouvrir à de nouveaux acteurs, de nouveaux réseaux tels que les entreprises de missions de services publics ou privées. Ces sujets touchent à la gouvernance, aux financements… des plateformes.

>> L’impact de la fusion des régions sur l’organisation territoriale des plateformes diffère d’un territoire à l’autre. Il existe une diversité de situations (selon que le territoire soit doté ou non de plateforme), avec des niveaux d’avancement dans les projets de rapprochement très variés (retards de décision liés à la nomination d’élus, au gel du budget…). La volonté de considérer les forces des réseaux existants, d’initier des complémentarités et des rapprochements (parfois d’abord via les technologies) lorsque plusieurs plateformes coexistent sur un territoire, est manifeste.

>> A noter que GéoMartinique connait une nouvelle dynamique avec la création au 1er janvier 2016 d’une collectivité locale unique qui fusionne les anciennes compétences du département et de la région.


Enfin, plusieurs projets nationaux actuels concernent directement le Réseau des CRIGEs :

>> La réforme DT-DICT / Le PCRS : les initiatives se multiplient sur divers échelons des territoires et il n’est pas facile de s’y retrouver. Les plateformes sont souvent sollicitées en matière d’appui juridique (rédaction de cahier des charges, assistance technique…). Elles restent attentives à ces sujets, notamment quand il s’agit des capacités des petites collectivités à faire face aux enjeux.

>> Établissements Recevant du Public (ERP) : un projet de co-production initié par l’IGN en mode Agile (projet Plan d’Investissement d’Avenir), avec des openlab réguliers qui permettent d’ajuster les développements au plus près des besoins ; et présenté par Cécile HAECK – IGN Conseil.

>> Le projet de Base Adresse Nationale (BAN) : les échanges avec François BECIRSPAHIC (IGN) et Christian QUEST (Etalab) se sont orientés sur les perspectives du projet : modèle des données, application web « guichet Mairie », futures API…En savoir plus sur la BAN : http://adresse.data.gouv.fr/

>>  L'évolution de la qualité du Géocatalogue avec une démarche d’animation lancée par le BRGM (téléréunion du 29 avril 2016).

Présentations à télécharger :






Consolider l’animation et la coordination de l’information géographique française – Etude CNIG/AFIGEO

Image Etude CNIG AFIGEO« Courant 2015, j'ai soutenu l’idée que pouvait être améliorée l’efficacité des structures d’animation et de coordination de l’information géographique en France pour mieux faire face à la révolution numérique en marche, et initié le lancement d’une étude visant à évaluer la pertinence du rapprochement entre le CNIG, l’AFIGEO et d’autres acteurs de l’écosystème de l’information géographique française.

Après concertation avec les ministères de l’Environnement  (MEEM), de l’Agriculture (MAAF) et le CNIG, cette étude a été confiée par le directeur général de l’IGN, Daniel BURSAUX, à Pascal LORY, chef de mission CNIG à l’IGN.  Entre janvier et mars 2016, les enquêtes menées auprès de 80 acteurs ainsi que des visites d’organismes étrangers ont confirmé la pertinence d’un rapprochement entre le CNIG et l'AFIGEO, mais aussi avec d’autres entités comme la COVADIS et la SFTP…

Meilleure visibilité, mutualisation des moyens, besoin de standards uniques : l’information géographique doit se rassembler autour d’un pôle plus solide pour faire entendre sa voix. Les flux de richesses dématérialisés explosent fortement aujourd’hui. Dans cette économie numérique qui arrive à grands pas, nos ambitieux voisins européens, Pays-Bas et Danemark, se sont réorganisé et ont investi, produisant déjà de la valeur ajoutée et de la croissance. L’année 2015 aura été la première durant laquelle les flux de données ont généré plus de transactions financières que les échanges de biens marchands. La presse économique en a déduit une réalité que nous connaissions déjà : « les flux de données dopent la croissance mondiale ».

La première partie de l’étude fait consensus sur le diagnostic et la nécessité d’évoluer, notamment au sein du Conseil d’administration de l’association.  Il est désormais nécessaire de définir un projet et des objectifs posés afin de proposer une évolution progressive des instances de coordination de l’information géographique. Car ce projet n’est pas un « événement » mais bien un « processus d’évolution » vers une structure fiable et robuste. Il s’agit de trouver un modèle économique rassemblant État, monde académique, collectivités territoriales, entreprises et associations.

La première partie de l’étude a été largement enrichie par vos contributions et je vous en remercie. Pour la deuxième phase qui s’ouvre à nous, ce travail commun doit continuer afin de construire un projet partagé. Parallèlement à ces réflexions nécessaires sur l’avenir de notre structure, l’AFIGEO reste plus que jamais engagée à vos côtés en poursuivant ses missions. La prochaine assemblée générale sera l’occasion d’un large débat et de vous annoncer les prochaines Rencontres des dynamiques régionales.»

Jean-Marie SEÏTE, Président de l’AFIGEO

La présentation et les résultats de l’étude exploratoire sont disponibles ici :  
>> Rapport v0.2 rapprochement 2016 Afigeo-CNIG
>> Annexe v0.2 rapprochement 2016 Afigeo-CNIG
>> Présentation "projet de Rapprochement 2016 Afigeo-CNIG"

ou directement sur le site du CNIG: http://cnig.gouv.fr/?page_id=13576

5e Apéro Géomatique & Innovation (AFIGEO - DSI) - 5 avr. 2016

Découvrez des photos de la soirée en cliquant ici.


Bandeau Apero Geo

 5e Apéro Géomatique & Innovation

Données géographiques :
la course à la précision
Vers de nouveaux modes de production, d'usage...

Mercredi 5 avril 2016 de 18 h 15 à 21 h 30 - Toulouse-Blagnac

Organisé avec


Logo DSI complet


Malgré une grève des taxis aux alentours de l'aéroport Toulouse-Blagnac, plus de 80 participants se sont réunis le 5 avril 2016 aux côtés de l'AFIGEO et de DSi, pour assister à cette 5e édition des Apéros Géomatique & Innovation.

Des représentants de grands groupes, de PME, de start-up, d'établissements publics, de la R&D.. ont échangé sur le thème des "Données géographiques : la course à la précision".

Dans un écosystème toulousain dynamique autour du spatial, la précision et la fraîcheur des données permettent de développer des usages, des méthodes et des applications innovants... Une belle occasion également pour des acteurs intervenant dans différents secteurs d'activité (géomatique, topographie, mobilité, innovation, Open Data…) d'entretenir et de développer leur réseau en toute convivialité !


Animation et présentation de l'AFIGEO - Bernard KIENTZ (Pôle Entreprises-Industries AFIGEO - Airbus D&S)



Introduction par DSi - Jean-louis RIBES (Directeur DSi)

La donnée de précision au cœur de la réforme anti-endommagement

Les nouveaux défis de l’imagerie spatiale

  • Précision et fraicheur de l'image satellite : exemples d'utilisation pour des services opérationnels  - Michel FEUGA (Responsable entité Thematic Solutions - Airbus D&S)

 

Ville et environnement

  • Quelles données pour aborder les enjeux du changement climatique en milieu urbain? Réflexions et perspectives issues du projet ACCLIMAT - Valery MASSON (Responsable du projet Acclimat - CNRM) et Thomas HOUET (Chargé de Recherches - Laboratoire GEODE)
  • Apport de l'imagerie hyperspectrale pour la planification urbaine environnementale - Xavier BRIOTTET (ONERA)


Apéro networking !


Télécharger le rapport complet sur cet évènement.


5éme Apero Géomatique 029 5éme Apero Géomatique 034
5éme Apero Géomatique 056 5éme Apero Géomatique 077


5éme Apero Géomatique logo2