DT / DICT: l’expérimentation à Orléans sous le feu de l’actualité - 24 oct. 2011

En déplacement à Orléans, hier, la ministre de l’Écologie a présenté un plan destiné à répertorier les tracés des réseaux et ainsi éviter les accidents.

La cartographie a été le fil rouge de la visite de la ministre de l’Écologie Nathalie Kosciusko-Morizet, à Orléans, hier après-midi, venue présenter son plan pour éviter les accidents de chantiers liés aux canalisations.

Elle s’est ensuite rendue rue de la Bretonnerie pour détailler son plan de prévention de l’endommagement des réseaux sur les chantiers. « Quatre millions de kilomètres de réseaux d’électricité, de gaz ou d’eau sont implantés en France. Et 100.000 accidents ont lieu tous les ans du fait d’une mauvaise connaissance de leur tracé. » À titre d’exemple, dans le Loiret, en 2007, une fuite de gaz à la suite de travaux de terrassement à Saint-Jean-de-la-Ruelle avait provoqué une explosion, blessant six personnes et soufflant les vitres d’une trentaine d’appartements.

Cette « mesure de bon sens, qui permettra avec peu d’éviter beaucoup de risques », selon la ministre, vise à recenser ces réseaux via un « guichet unique », sur Internet, et à mettre à disposition cette information. Ainsi, les 50.000 exploitants de réseaux, dont les communes, devront recenser ces données avant le 31 mars 2012.

AFIGéO anime l'expérimentation sur son site 

Suivre le discours de la Ministre