Projet GÉOBS : résultats des enquêtes et analyses 2017

Datavis Geobs En tant que partie prenante du conseil consultatif du projet de recherche GÉOBS (Infrastructures de Données Géographiques dans la gouvernance informationnelle de l'environnement), l’AFIGEO relaie les résultats des enquêtes et analyses réalisées en 2017.

Coordonné par les laboratoires Passages (Bordeaux) et LETG (Brest) du CNRS, financé par la Région Nouvelle Aquitaine, le projet de recherche GÉOBS s'intéresse aux Infrastructures de Données Géographiques de niveau national et régional en France, selon trois axes d'analyse :

Axe 1 : Analyse du contenu des IDG

Une première étude réalisée en 2016 a permis d'explorer plus 160 000 fiches de métadonnées disponibles à partir 39 services web de catalogage.

Il en ressort :
* une chaine de traitement accessible sur : https://github.com/LETG/csw-harvester ; et explicitée dans cette note : http://www-iuem.univ-brest.fr/pops/attachments/1142
* des visualisations disponibles à partir du site : http://geobs.cnrs.fr
* Un article publié dans une revue en open access : http://www.mdpi.com/2220-9964/6/4/99

En 2017, 180.000 fiches de métadonnées ont été collectées. Une nouvelle collecte est programmée en 2018 : elle permettra de produire une analyse de l'évolution sur 3 ans des géocatalogues régionaux et nationaux.

Axe 2 : Analyse des objectifs et stratégies des coordinateurs des IDG

Une enquête, réalisée auprès de 45 coordinateurs d'IDG, avait permis d'établir, en 2015, un 1er rapport : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01302130

Un 2nd rapport vient d'être mis en ligne à la suite de l'enquête réalisée auprès des mêmes personnes au 1er semestre 2017 : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01635844
Quelques visualisations issues de ces rapports (répartition des pôles métier, actions de géocollaboration, moissonnage) sont disponibles sur : http://geobs.cnrs.fr
Les données issues de ces 2 enquêtes sont téléchargeables sur : https://www.data.gouv.fr/fr/organizations/umr-5319-passages/

Axe 3 : Analyse des usages des IDG

Une enquête réalisée au 1er semestre 2017 auprès des usagers des IDG a permis de recueillir 256 réponses exploitables.

Un rapport statistique a été produit. Il est accessible sur : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01659831  
Quelques visualisations issues de ce rapport (palier institutionnel d'usage, utilité des fonctionnalités, etc.) sont disponibles sur : http://geobs.cnrs.fr
Les données issues de cette enquête sont téléchargeables sur : https://www.data.gouv.fr/fr/organizations/umr-5319-passages/

L'année 2018 sera consacrée à la finalisation de ce projet avec, comme objectif, la rédaction de plusieurs articles scientifiques permettant de travailler à l'analyse transversale des 3 axes précités.

En savoir plus sur le projet GÉOBS :
> L'enquête GÉOBS 2017
> Le projet GÉOBS (présentation du projet, visualisations interactives, rapports statistiques, jeux de données en libre accès...)

 

Projet GÉOBS : enquête sur l'information géographique, IDG et gestion des territoires 2017

Copie Ecran GEOBS En tant que partie prenante du conseil consultatif du projet de recherche GÉOBS, l’AFIGEO relaie une enquête sur l'« Information Géographique, Infrastructure de Données Géographiques (IDG) et gestion des territoires : quels usages ? ».

Ce questionnaire s’adresse aux membres de l'AFIGEO et, plus largement, à tous les professionnels, utilisateurs et producteurs d'information géographique, impliqués dans la gestion des territoires. Il a pour objectif de décrire les usages des IDG dans le contexte de la gestion des territoires et s'inscrit dans le cadre du projet « GÉOBS : Les Infrastructures de Données Géographiques (IDG) dans la gouvernance informationnelle de l’environnement ».

Une version similaire de ce questionnaire a circulé en 2012 dans le cadre d’une recherche doctorale menée au laboratoire LETG Brest Géomer en collaboration avec l’AFIGEO. Cette nouvelle version 2017 a pour objectif de disposer de données actualisées relatives aux usages des IDG et d'identifier de possibles évolutions.

Cette enquête, ouverte jusqu'au 31 mars 2017, est accessible à partir du lien suivant :
https://sondage.univ-brest.fr/limesurvey/index.php/416517?lang=fr

Pour en savoir plus sur le projet :
http://www-iuem.univ-brest.fr/pops/projects/geobs

Pour consulter les résultats (visualisations interactives, rapports statistiques et jeux de données en libre accès) :
http://geobs.cnrs.fr

 

Projet GÉOBS : 1ers éléments de synthèse

geobsLes premiers résultats du projet GÉOBS sur les IDG dans la gouvernance informationnelle de l’environnement sont diffusés par l’équipe projet (UMR ADESS, UMR LETG, UMR PRODIG, UMR LaBRI, EA MICA).

Les résultats des analyses statistiques des réponses des IDG nationales (15) et régionales (29) à l’enquête lancée en 2015 sont présentés sous plusieurs formes :

>>  Un rapport (PDF) présentant une synthèse diffusée sur la plateforme de publication scientifique HAL-SHS sous licence ouverte : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01302130

>> Des jeux de données (CSV) extraits des résultats de l'enquête diffusés sur la plateforme data.gouv.fr sous licence ouverte : https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/enquete-sur-les-infrastructures-de-donnees-geographiques-en-france-vers-un-premier-etat-des-lieux-2015/

>> Quelques visualisations interactives permettant d'explorer une partie des résultats : http://geobs.cnrs.fr

Le projet de recherche GÉOBS se poursuit par l'analyse des géocatalogues (d'autres visualisations viendront progressivement enrichir le site). Par ailleurs, plusieurs études de cas focalisées sur des IDG régionales et nationales sont en cours, et une enquête focalisée sur les usages des IDG sera lancée en 2017.

A noter que, depuis le début, l’AFIGEO est associée à cette démarche : participation au comité de suivi, échange autour du catalogue des IDG, mobilisation du Réseau des CRIGEs autour du lancement du projet...

En savoir plus sur le projet GÉOBS :
www-iuem.univ-brest.fr/pops/projects/geobs

Hommage à David Gibson, chercheur américain

L’AFIGEO a le regret d’annoncer le décès du chercheur américain David GIBSON des suites d'une pneumonie à l'âge de 71 ans.

David GIBSON professeur / chercheur de l'université de Floride était renommé dans le domaine de la géomatique. Il a travaillé sur l'apport de la géomatique pour l'aménagement urbain. Il avait fait en 2012 un séjour de 7 mois à l'ESGT pour réaliser une étude comparative France-USA sur l'appropriation de la géomatique par les métiers de l'urbanisme, en collaboration avec l'AFIGEO et la région Pays de la Loire. Ce partenariat noué avec AFIGEO visait à promouvoir ses travaux de recherche et de s’enrichir des savoirs et méthodes de ce professeur émérite d’outre-Atlantique. Son projet de recherche portait sur ‘L'apport des systèmes d'information géographique à l'aménagement urbain - une approche comparative’. Il visait à analyser, dans le monde et notamment aux Etats-Unis et en France, la manière dont les politiques  d'aménagement du territoire se sont appropriées les méthodes géomatiques (SIG) et à expliquer les leviers de cette appropriation.

Ainsi le 08 novembre 2012, l’AFIGEO a organisé une conférence de restitution des travaux de David GIBSON au CNAM. S’appuyant sur des rencontres et interviews réalisées auprès de diverses structures, ce chercheur a présenté les principaux axes d’analyse et critères de comparaison de la genèse puis du développement de l’information géographique aux Etats Unis et en France.

Retour sur les travaux de David Gibson :

http://afigeo.asso.fr/manifestations/689-conference-et-reunion-du-pole-le-08-novembre-2012101.html

http://esgt-siti.cnam.fr/international/david-gibson-549453.kjsp

Accueillir une thèse CIFRE dans son organisme...

" Depuis plus de 30 ans, le dispositif CIFRE - Conventions Industrielles de Formation par la REcherche - subventionne toute entreprise de droit français qui embauche un doctorant pour le placer au cœur d'une collaboration de recherche avec un laboratoire public. Les travaux aboutiront à la soutenance d'une thèse en trois ans. Les CIFRE sont intégralement financées par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche qui en a confié la mise en œuvre à l'ANRT" (source : http://www.anrt.asso.fr).

Dans ce cadre, Rihab Saadouni, étudiante en Master 2 SIG (Master Sciences humaines et sociales - Mention Systèmes territoires, environnements, patrimoines - Spécialité Patrimoines, Paysages culturels, Mémoire-Recherche et Metiers) à l'université Jean Monnet de Saint-Etienne, recherche un organisme pour l'accueillir, à compter de septembre 2015, pour une thèse en lien avec la modélisation spatiale, le Data minig, la programmation spatiale et/ou la gestion de bases de données géographiques...

Télécharger :
* son curriculum vitae ;
* sa lettre de motivation ;
* la lettre de recommandation du CIRAD.