Réunion sur l'évolution de l'offre de formation du CNFPT - 11 avril 2018

cnfptLe 11 avril 2018, le CNFPT / INSET de Dunkerque a réuni le Comité d'experts SIG (dont l'AFIGEO) à Paris. Suite à la production d’un rapport intitulé "État des lieux et trajectoires d’évolution de la géomatique : quelles adaptations de l’offre en formation ?" (Matthieu Noucher, CNRS), cette réunion visait à commenter l'offre de formation du CNFPT et à échanger sur son évolution compte tenu des évolutions technologiques et réglementaires du secteur.

Aujourd’hui, le CNFPT propose deux principaux itinéraires, tous deux étant déclinés en sous-modules :
* Chef.fe de projet SIG
* Usagers d’information géographique en collectivité

En matière de format, le CNFPT s’appuie sur de nouveaux dispositifs, allant au-delà des formations classiques en présentiel (principalement proposées sur les sites de Dunkerque, Montpellier) : les formations mixant présentiel et à distance, les formations uniquement à distance qui combinent des ressources accessibles en ligne et un accompagnement en tutorat, ainsi que des MOOC ou l’animation de e-communautés de stage. A noter que si les demandes sont nombreuses sur un même territoire, des formations spécifiques peuvent être organisées en interne (ex. : QGIS).

Parmi les pistes d'évolution abordées, plusieurs sont susceptibles de faire l’objet d’une collaboration avec l'AFIGEO :
* Relayer une prochaine enquête sur les besoins de formation,
* Contribuer à bâtir une étude sectorielle "géomatique" pour orienter l’offre globale de formation dans les 5 prochaines années,
* Produire des ressources de sensibilisation des élus et décideurs aux enjeux du SIG,
* Contribuer à la formation du CNFPT intitulée "veille technologique" et principalement animée par le Groupe SIG Topo de l’AITF ou le réseau de géomaticiens des SDIS.

En savoir plus :
www.cnfpt.fr

Géoséminaire 2018 - 6 mars 2018


Affiche GeoseminaireLes auditeurs du Mastère Spécialisé ®SILAT – Systèmes d’Informations Localisés pour L’Aménagement des Territoires – ont organisé leur 11e Géoséminaire le mardi 6 mars 2018, à l'Hôtel de Montpellier Méditerranée Métropole.

Aux côtés des partenaires de cette journée (Montpellier Méditerranée Métropole,  AFIGEO, AgroParisTech, UMR TETIS et entreprises de la géomatique), les 110 participants de cette journée ont apprécié les interventions de qualité, les tables rondes animées par les auditeurs SILAT et les débats ouverts sur ces sujets importants qui questionnent le géomaticien d’aujourd’hui et de demain : quelle identité professionnelle pour le(s) géomaticien(s) d’aujourd’hui et de demain ? comment les compétences technologiques nécessaires s’insèrent-elles dans les pratiques des différents métiers utilisateurs ?... Les réflexions d’éthique et de déontologie se sont naturellement invitées dans les interventions et les débats.

Les présentations des intervenants ainsi que les vidéos des sessions et des débats seront prochainement en ligne sur le site du Géoséminaire 2018.

Article rédigé par Pierre BAZILE – AFIGEO

En savoir plus :
https://geoseminaire2018.teledetection.fr
http://www.agroparistech.fr

 

Geoseminaire2018 2 Geoseminaire2018 1

 

Parution d'un dossier spécial "Devenir Géomaticien" dans SIGMAG Campus - 2017 / 2018

sigmagcampusAprès avoir lancé courant 2017 « SIGMAG Junior », magazine visant à faire découvrir la géomatique aux plus jeunes (en particulier écoliers et collégiens, de 8 à 12 ans), la société VPW, membre de l’AFIGEO, vient de lancer la revue «  SIGMAG Campus » pour les jeunes (et moins jeunes) qui souhaitent s’informer et se former sur le métier de géomaticien.

Le numéro spécial « SIGMAG CAMPUS - Supplément annuel 2017/2018 » explore un grand nombre de filières de formation (des filières "spécialisées" en géomatique comme des filières qui en sont plus éloignées mais qui intègrent, pour certaines, bon nombre de cours d'enseignement en géomatique), mais aussi leurs conditions d’accès (conditions de recrutement, financement...), leurs débouchés vers un métier aux "mutiples facettes"...  Le tout, illustré de nombreux témoignages d’étudiants et anciens élèves, à découvrir gratuitement et intégralement en version numérique !

En avoir plus :
https://www.sigtv.fr/SIGMAG_CAMPUS_2017_2018
https://www.sigtv.fr

L’AFIGEO officiellement labellisée « Copernicus Relay » - Février 2018

COPERNICUS relay logo 201802


Début février 2018, l’AFIGEO a été officiellement labellisée « Copernicus Relay » par l’Union Européenne, confirmant ainsi son rôle d’ « ambassadeur » dans ce domaine.

Le programme Copernicus en quelques mots

Le programme Copernicus constitue la pierre angulaire de l’effort de l’Union européenne (UE) pour assurer un suivi de la Terre et de ses nombreux écosystèmes. Il vise à mettre à disposition gratuitement des volumes extrêmement importants de données spatiales, de données in situ et de services. Le programme est géré par la Commission Européenne et l’Agence Spatiale Européenne en assure la coordination technique. Entre 2008 et 2020, les investissements de l’UE atteindront environ 5,6 milliards d’euros.

Les services de Copernicus s’appuient sur des données émanant de la constellation des satellites « Sentinel », ainsi que sur des dizaines de satellites tiers qualifiés de « missions contributrices », complétées par des mesures in situ (cf. Copernicus : la Terre vue par l’Europe – UE 2015).

Le réseau des « Copernicus Relay » et des « Copernicus Academy »

Dans l’objectif de développer l’utilisation des données et des produits de Copernicus, et d’en faire un levier de développement économique, la Commission a mis en place en 2016 deux réseaux à l’échelle européenne : les « Copernicus Relay » et les « Copernicus Academy ». Dans les deux cas, il s’agit d’une labellisation visant à identifier des structures agissant aux échelons nationaux, régionaux ou locaux pour la promotion du programme au travers de différentes activités.

Le positionnement des « Academy » et des « Relay » est schématisé ci-dessous (document de la Commission Européenne).

COPERNICUS shema 201802
Le rôle des «  Copernicus Relay »

Si, comme leur nom l’indique, les « Copernicus Academy » interviennent dans le domaine de la formation (AgroParisTech, l’ENSG et IDGEO, membres de l’AFIGEO, sont labellisés « Copernicus Academy »), les « Copernicus Relay » ont quant à eux un rôle de diffusion, d’animation et de promotion du programme, à différents échelons (cf. Rôle des « Relay »).

Dans cette optique, l’AFIGEO a animé différentes initiatives en 2017, telles que :
-    l’organisation d’une journée d'information et d'échanges autour du programme COPERNICUS le 30 mars 2017 avec le CNIG ;
-    la promotion d’expériences de membres de l’AFIGEO lors de la journée « Copernicus – Applications and Challenges » d’EUROGI MEMBERS MEETING, le 31 mars 2017 à Bruxelles ;
-    l’animation d’un atelier « Imagerie spatiale et compétences : un levier au développement des usages ? - « Le dispositif COPERNICUS : produits et services », lors de la Conférence Francophone de l’information géographique des 4 et 5 septembre 2017 à Strasbourg ;
-    la coorganisation avec la Mêlée, Booster Nova de la Mêlée Geodata du 6 décembre 2017 (Toulouse) incluant des tables rondes dédiées pour partie à l’imagerie spatiale, aux « nouvelles Géodatas à votre disposition », à « L'Open Data, une opportunité pour démultiplier les usages des Géodatas ? »…
-    la promotion des initiatives françaises, telles que le colloque "Numérique et spatial, des Boosters pour la France" (20 octobre 2017) ou la Session d'information et de formation Copernicus (23-24 nov. 2017) à La Défense.

Ainsi, le Conseil d’Administration de l’AFIGEO a estimé que l’association pouvait assurer ce rôle en tant qu’acteur majeur de l’information spatialisée au niveau national et contribuer à la coordination d’initiatives dans le domaine. En septembre 2017, une candidature a été déposée dans le cadre du deuxième appel à manifestation d’intérêt lancé par l’UE ; ce qui a conduit à la labellisation de l’association en février 2018.

Les actions prévues par l’AFIGEO

Sachant qu’aucun financement n’est dédié spécifiquement aux organismes labellisés, l’ambition de notre association dans ce programme restera limitée à quelques actions phares sous réserve d’une implication de membres motivés :

-    Communiquer en interne et en externe
Dans un premier temps, la Lettre de l’AFIGEO et son site Internet permettront d’informer les membres et le public de la labellisation de l’association et de relayer des opportunités liées au  programme Copernicus.

-    Constituer une liste de diffusion de membres intéressés
L’information ainsi partagée doit permettre de mobiliser les personnes intéressées et de constituer une liste de diffusion restreinte, ou un forum, à des fins d’échange et de sensibilisation.

-    Assurer le lien avec les Pôles et le Club International
Une information mutuelle sur le sujet permettra potentiellement de faire émerger des actions communes. Ce domaine étant transversal, il touche des problématiques portées par les 3 pôles, mais aussi le GT Open Data, le Réseau des CRIGEs et le Club international.

-    Recenser et promouvoir les activités développées par les membres qui utilisent les produits Copernicus
Un sondage pourrait permettre de recenser les activités des membres dans le domaine de l’imagerie spatiale et plus spécifiquement de Copernicus, que ce soit en recherche, formation, utilisation pour la gestion, ou dans le cadre de développement d’activités commerciales. En effet, l’AFIGEO réunit en son sein de grands acteurs du spatial et spécialistes de la télédétection, tous secteurs d’activité confondus.

-    Constituer un groupe informel
En fonction de la volonté des membres de l’AFIGEO de s’impliquer, un groupe d’intérêt pourrait être mis en place avec pour objectif d’initier et de coordonner des actions spécifiques.

-    Proposer des animations, en lien avec d’autres « Relay » et « Academy »
Des ateliers ou des « side-events » pourraient être proposés lors d’évènements portés par l’association.

La mobilisation de financements européens

A l’échelle européenne, il n’y a pas de financement dédié aux actions des « Academy » ou « Relay ». Néanmoins, dans un certain nombre d’appels à propositions de l’UE parus ou à paraître – notamment liés au programme H2020 – le label Copernicus constitue un atout pour l’acceptation des projets. Par ailleurs, un Framework Programme Agreement, destiné à financer des actions liées à l’utilisation des produits Copernicus, est actuellement en cours d’élaboration.

A titre d’information, les institutions labellisées sont recensées dans les listes suivantes :
>> Liste des « Copernicus Relay »
>> Liste des « Copernicus Academy »

Vous souhaitez en savoir plus et participer à une liste de diffusion spécifique ? Merci de faire part de votre intérêt par courriel : contactez-nous.

Article rédigé par Pierre-Yves VION – AgroParisTech / AFIGEO

En savoir plus sur Copernicus :
http://copernicus.eu



Comité de pilotage GEOSUD - 17 janvier 2018

logo geosudLe 15e Comité de pilotage de l'EQUIPEX GEOSUD s’est réuni le 17 janvier 2018 à Montpellier. Deux points figuraient à l’ordre du jour :
- l’état d’avancement des réalisations du consortium ;
- la pérennisation de l'EQUIPEX (DINAMIS, Theia, IR Système Terre)

La couverture nationale 2017 a été réalisée (SPOT 6-7 en 1,5 m de résolution). Elle est accessible à la fois sur le portail GEOSUD (images brutes et ortho) et sur le serveur IGN (mosaïque 8 bits). Le dispositif technique et les équipes de la Maison de la Télédétection, de l’IGN et du CNES avec Airbus DS sont désormais bien rôdés avec des améliorations chaque année, comme par exemple, en 2017, la mise à disposition au fil de l’eau et non plus en fin d’année sur le portail GEOSUD des images ortho-rectifiées unitaires de la couverture nationale (flux WM[T]S, WFS et CSW).

Les statistiques de téléchargement des images de l’archive GEOSUD montrent une forte réutilisation des images des anciens millésimes pour du suivi d’évolutions. Elles montrent aussi la diversité des profils des utilisateurs (services de l’État, collectivités, chercheurs…), ce qui confirme la pertinence du principe de licence « tout acteur public » testé puis mis en place dès le début du projet.

Le développement des services en ligne de traitement des images (IDS V2), réalisé par trois prestataires dans le cadre d’un marché public, est en voie d’achèvement. La livraison finale est prévue pour février 2018. Les tests, la montée en charge et l’ouverture croissante aux utilisateurs se feront progressivement en 2018.

Les actions menées en matière de conception de supports pédagogiques et de modules de formation (initiation, applications thématiques), initialement pour des formations en présentiel, ont évolué vers la production de modules à distance en accès libre, ou dans des modalités hybrides. Les formations financées par l’EQUIPEX sont maintenant achevées mais elles ont permis d’enclencher de nouvelles actions comme le montage d’un module doctoral « suivi de la végétation » avec Montpellier SupAgro, ainsi que des formations radar et drones.

La pérennisation de GEOSUD au-delà de la fin 2019 se déclinera dans deux directions : d’une part, le dispositif DINAMIS (Dispositif Institutionnel National pour l’Approvisionnement Mutualisé en Imagerie Spatiale) pour l’accès aux images, et, d’autre part, le pôle Theia pour les produits et services qualifiés à valeur ajoutée. A suivre donc…

Article rédigé par Pierre-Yves VION – AgroParisTech / AFIGEO

En savoir plus :
http://ids.equipex-geosud.fr