29 et 30 sept. - Forum TIC des espaces naturels (Aten)

logo aten 0L'édition 2015 du Forum TIC des Espaces Naturels, organisé par l'Aten (Pôle de ressources et compoétences pour la nature), se tiendra les 29 et 30 septembre 2015, à l'école SupAgro de Montpellier.

"Ce séminaire s'adresse aux membres du Gip Aten, aux chargés de mission, aux collectivités territoriales, aux scientifiques et toutes personnes pour qui les TIC sont devenues incontournables et qui sont à la recherche de nouveaux outils (pour l'établissement des chartes, la modélisation de bases de données, la communication via les nouvelles technologies, etc.).

Les thématiques abordées sont diverses [...], le programme [adapté] aux questions d'actualité et aux évolutions technologiques.

Le but de ce Forum est d'offrir un espace d'échanges et de rencontres aux différents acteurs des Espaces Naturels et de permettre à chacun de répondre aux questions qu'il se pose."

En savoir plus (programme de cette année, retour sur les précédentes éditions...) :
http://forum-tic.espaces-naturels.fr/



21 au 25 sept. - Ecole d’été 2015 du LabEx DynamiTe

Ecole Ete LABEXL’École d’Été 2015 du LabEx DynamiTe se déroulera du lundi 21 au vendredi 25 septembre 2015, au Château de la Pioline, à Aix-en-Provence. Cette année, elle aura pour thème : "L’information géographique en SHS : gestion et modélisation des données".

"Depuis une vingtaine d’années, les sciences humaines et sociales portent un intérêt croissant à l’information géographique, comme en témoigne la multiplication des SIG non seulement en géographie, mais également en archéologie, en histoire, etc.

La dimension spatiale est de plus en plus intégrée dans les pratiques de la recherche. Les corpus de données spatialisées, avec leur double composante géométrique et sémantique, visent à décrire et à analyser les relations de l’homme à l’espace terrestre et à les restituer par la médiation du langage cartographique. En transcrivant un phénomène sur une carte, on rend lisible sa répartition dans l’espace et on rend possible la recherche de corrélations avec d’autres phénomènes eux aussi répartis dans ce même espace.

Les SIG permettent donc de traiter l’information géographique dans le but ultime de fournir une aide à la décision, en l’occurrence des choix scientifiques (test d’hypothèses, production de nouveaux savoirs). Cependant, la structuration de ces corpus en bases de données spatiales, ainsi que la mise en œuvre des géotraitements, ne s’improvise pas. Elle nécessite de s’approprier des questionnements, des méthodes et des techniques que cette école se propose de présenter.

Cette formation vise ainsi à faire connaître les potentialités et les principaux usages de la géomatique appliqués à la recherche. Il s’agit de transmettre les savoir-faire qui permettent de structurer les bases de données pour répondre à un questionnement scientifique. Seront ainsi traitées les problématiques de l’acquisition des données, de leur modélisation, et enfin de leur gestion par la pratique effective de procédures particulières (GPS, géoréférencement, géocodage, géostastistique, etc.)."

En savoir plus :
http://labex-dynamite.com