Appel à communication... FIG 2020 - 19 décembre 2019


bandeau site fig 2020

La prochaine édition du Festival International de Géographie (FIG) de Saint-Dié-des-Vosges se tiendra du 2 au 4 octobre 2020. Pour cette 31e édition, préparez dès maintenant votre communication sur le thème du "Climat(s)" ou du pays invité "Le Portugal"...

Le contexte

Le climat, les climats mais aussi les événements météorologiques semblent l’affaire de tous. Pas un jour sans médias rapportant des positions politiques, des rapports économiques, voire juridiques, des choix d'aménagement, des revendications sociales impliquant de près ou de loin l'atmosphère. C'est aussi la pierre angulaire pour l’engagement d'une partie de la jeunesse à travers les marches. Le climat est une focale par laquelle toutes les activités humaines d’aujourd’hui et de demain sont envisagées. Est-ce nouveau ? Est-ce légitime ? Est-ce efficace ?

Le terme climat, au singulier, recouvre une panoplie très large d'enjeux : mode de vie croissant ou décroissant, transports durables ou polluants, agriculture intensive ou "bio", maladies environnementales… Bref, c'est un "mot valise". Que ne met-on pas dans les plans climats comme celui du pays de la Déodatie. Pourtant, les climats, cette fois au pluriel, ont un sens plus précis pour les géographes même s'ils se déclinent à toutes les échelles : la ville de Saint-Dié, la région Lorraine, la France, l’Europe, jusqu’à la « planète »…

En donnant la parole aux géographes et à tous ceux qui s’intéressent aux territoires, le FIG 2020 permettra de discuter, avec tous, de cette montée en puissance des enjeux climatiques : est-ce une bonne façon de comprendre le monde aujourd’hui ? D’envisager celui de demain ? Qu’y a-t-il de différent aujourd'hui par rapport à hier ? L'avenir climatique est-il nécessairement catastrophique ?

Le titre de cette nouvelle édition du festival est ainsi une invitation à interroger les façons de découper et donc penser le monde et les territoires sous le prisme climatique. Comme toujours au FIG, toutes les discussions sont les bienvenues.


Les thèmes privilégiés (non exhaustifs)

1) Les échelles de la météo, des climats et du climat
- Climat et météo : des vocables interchangeables ?
- Comment les géographes pensent-ils les emboîtements d'échelles des climats jusqu'au climat planétaire ?
- Quelle histoire de la pensée géographique sur le climat ?
-  Mettre l'accent sur les changements des climats ou leur stabilité : cela modifie-t-il notre façon de voir le monde ?

2) Traces et marqueurs des climats
- Quelles données météorologiques sont nécessaires à la caractérisation des climats ?
- Quelles données et méthodes sont mises en œuvre selon les milieux (villes, forêts, océans…)
- Comment reconstruire les climats du passé ?

3) Vivre sous tous les climats
- Comment habiter la Terre dans sa diversité climatique ?
- Quelles cultures météo-climatiques existent dans le monde ?
- Certaines saisons ou climats supposent-ils plus d’adaptation que d’autres ?

4) Climat(s), contraintes et ressources
- Quelles actions pour faire face aux risques liés au climat, et pour tirer parti de ses potentiels (santé, tourisme, agriculture…) ?
- Les rapports entre les sociétés et la nature s'appréhendent-ils bien par le biais de la gestion des événements météo extrêmes ?
- Dans les territoires, quelle place donner au climat futur face à d'autres enjeux environnementaux voire sociétaux ?

5) Climat(s) et géopolitique
- Où en sont les discussions et négociations internationales sur le climat ? Quelles pressions sont exercées sur les Etats ?
- Qui décide / comment décider du climat de demain ?
- Quel est le climat idéal et pour qui ? Quels climats voulons-nous pour demain ou devrons-nous fuir ?
- Quelles contraintes les climats exercent-ils sur les conflits ?

Les communications pourront également s’intéresser au Portugal, le pays invité, sans être forcément liées au thème 2020. Qualifié de « pays de tous les possibles » par Courrier International début octobre 2019, le Portugal est un pays européen vanté dans la presse pour sa reprise économique et l’absence de populisme. Mais au-delà de cette belle image, qu’est-ce que les géographes ont à nous apprendre sur ce pays, ses habitants, son environnement, sa culture ? En donnant la parole aux collègues francophones spécialistes du Portugal, le FIG pourra aussi s’intéresser à la longue histoire des migrations : du Portugal vers la France, notamment au temps de la dictature, ou de la France vers le Portugal. Trois millions de Français ont visité le Portugal en 2018 et les Français installés au Portugal composent désormais la 7e communauté étrangère.

Les conditions de soumission

Les propositions peuvent être envoyées via le formulaire en ligne sur le site du FIG (http://www.fig.saint-die-des-vosges.fr) avant le 13 janvier 2020. Une réponse sera donnée mi-février après une sélection importante des propositions.

Le festival étant ouvert à tous, il est nécessaire de proposer des sujets qui puissent parler à un public très large. Les propositions d’atelier, promenade commentée, visite… seront particulièrement appréciées (montage d’une station météo, carottage de cernes d’arbres, film construit et déconstruit, présentation d’un bulletin météo…).

Pour la première fois est aussi mis en place un concours pour doctorants et jeunes docteurs. En 10 minutes et 3 images, ils pourront présenter leur travail de thèse portant soit sur le thème soit sur le pays invité.

Contact :
Martine Tabeaud et Alexis Metzger, co-directeurs scientifiques du FIG 2020
Le Comité de pilotage du FIG 2020

En savoir plus 

https://fig.saint-die-des-vosges.fr